Comment devenir horloger ?

La passion des gens pour l’horlogerie ne se limite pas à la valeur pécuniaire de la montre, mais à tout un art. Montre de luxe rime en effet avec travail minutieux et précision hors du commun et c’est la mission des horlogers. En plus de la création en usine, la réparation et l’entretien des montres de luxe font partie des métiers de l’horlogerie. Comment revenir horloger ? Suivez le guide de la formation horlogère.

Devenir horloger

Description du métier

Travaillant seul ou en équipe, à son compte ou au sein d’une entreprise, l’horloger entretient, répare et règle les montres, pendules, réveils et horloges. Il ouvre et démonte le mécanisme en vue d’un nettoyage et d’un contrôle des différentes pièces. Il réalise les réparations nécessaires en cas de défaillance et peut aussi remplacer les pièces qui ne fonctionnent plus.  

Installé derrière son établi, il manipule facilement les pièces miniatures grâce à des instruments d’optique grossissants et d’autres outils spécifiques, dont la finesse est particulièrement adaptée aux pièces légères et miniaturisées des mouvements mécaniques manipulés.

Par ailleurs, l’horloger travaille dans un environnement sain, avec un minimum de poussières ou d’autres petites particules dans l’air. Toutefois, il sort de cet environnement stérile lorsqu’il doit intervenir sur une horloge publique par exemple.

Comment devenir horloger

Quel cursus pour devenir horloger ?

Il existe plusieurs solutions en France pour une étude horlogerie. Ce genre de formation s’ouvre à tous les profils à partir du niveau 3ème.

CAP horlogerie

Le Certificat d’aptitude professionnelle ou CAP horlogerie se prépare avec une formation de 2ans qui se déroule en lycée professionnel ou en centre de formation d’apprentis. Ouvert aux étudiants après le 3ème, l’apprentissage horlogerie comporte alors des enseignements généraux, des enseignements technologiques et professionnels et une formation de 12 à 16 semaines en milieu professionnel.

BTS conception et industrialisation en microtechniques

La formation pour un BTS conception et industrialisation en microtechniques dure 2 ans. C’est ouvert  aux personnes titulaires d’un bac pro Étude et définition de produits industriels, d’un bac pro microtechniques, d’un bacS ou d’un bac techno STI2D.  Notez que l’admission requiert la présentation de travaux personnels et un entretien individuel pour évaluer la motivation du candidat. La formation comprend des enseignements généraux et professionnels, avec un stage de 6 semaines en entreprise.

Plusieurs autres diplômes donnent accès au métier d’horloger :

Devenir horloger en Suisse : ce qu’il faut savoir

Beaucoup d’horlogers aspirent à travailler dans l’industrie horlogère suisse parce que ce pays est mythique dans ce domaine. C’est le berceau de l’horlogerie de luxe et même si actuellement, d’autres marchés émergent et que l’horlogerie suisse a connu la crise dans les années 1970, la Suisse fait toujours rêver.

Plusieurs entreprises horlogères suisses recrutent. Mais malgré la passion et le côté mythique, il ne faut pas oublier que c’est un domaine très exigeant. À cela s’ajoute les conditions spécifiques de recrutement et de travail pour les expatriés. Tenez compte de tous ces paramètres si vous décidez de chercher un poste d’horloger chez une marque de montre suisse. En tout cas, si vous êtes déjà décidé, voici quelques conseils pour trouver un emploi en Suisse.

Métier de précision et de méticulosité, le domaine de l’horlogerie demande de la passion et un savoir-faire technique de haut niveau. Que ce soit pour travailler à son compte ou au sein d’une entreprise horlogère, devenir horloger demande de suivre des formations spécifiques. Beaucoup d’horlogers rêvent aussi de travailler pour une prestigieuse marque de montres suisses. C’est tout à fait possible en sachant que plusieurs entreprises horlogères recrutent à Genève.