BTS conception et industrialisation en microtechniques

Comment devenir horloger ? Si ce métier vous passionne, sachez que diverses formations peuvent vous y faire accéder. Quel que soit votre niveau d’études, vous pourrez exercer le métier de vos rêves après quelques mois ou quelques années de formation. Parlons aujourd’hui du BTS  conception et industrialisation en microtechnique, un des quelques diplômes à posséder pour devenir horloger.

Le BTS CIM en quelques mots

Le BTS conception et industrialisation en microtechniques s’adresse sert à se spécialiser dans un secteur bien précis, par exemple en horlogerie. Avec le cursus proposé, les étudiants ressortent de la formation avec une expérience professionnelle. 6 semaines de stage sont en effet prévues à la fin de la 1ère année.

Ouvert aux personnes titulaires d’un Bac pro technicien d’usinage ou EDPI (étude et définition de produits industriels), d’un Bac technologique STD2A ou d’un Bac S (science de l’Ingénieur), le BTS CIM forme de hauts techniciens spécialisés dans la conception, la réalisation, la gestion et l’entretien d’appareils miniaturisés et pluritechnologiques. La sélection des postulants à cette formation se fait par l’étude de leur dossier de candidature.

Comme un BTS horlogerie ou n’importe quel autre BTS, celui-ci se prépare en 2 ans. Et la formation est constituée d’un volet général (sciences physiques appliquées, langues vivantes, maths, culture générale, etc.) et d’un volet technologique. On y apprend des matières sur les  outils de CAO ou Conception assistée par ordinateur et de FAO ou Fabrication assistée par ordinateur.

Formation BTS CIM

Où travailler après un BTS CIM ?

Le BTS CIM est un réel atout dans le milieu professionnel parce que les industries apprécient particulièrement ce diplôme. Les personnes d’un BTS CIM peuvent intervenir à toutes les étapes de fabrication d’un produit. Elles ont des connaissances accrues en production, en développement et en industrialisation. Ainsi, elles peuvent occuper un large choix de postes dans le milieu industriel :

  • Conception, modification ou entretien d’équipement microtechnique
  • Conception de processus de production
  • Création de prototype
  • Etc.

L’industrie horlogère est parmi les plus grands recruteurs parce que la minutie et la précision dont font preuve les personnes titulaires d’un BTS CIM sont des qualités indispensables quand on manipule les différentes pièces miniatures du mouvement d’une montre, d’une horloge ou de tout autre format de garde-temps.

Évidemment, d’autres secteurs recrutent aussi : industrie nucléaire, secteur des jouets, laboratoires de recherche, fabrication d’équipement de précision (ordinateurs, appareils photos, puces électroniques, etc.)

Quelles études après un BTS CIM ?

Après un BTS CIM, il est tout à fait possible de poursuivre les études en vue d’intégrer une école d’ingénieurs. Il faudra alors intégrer une classe préparatoire Adaptation pour Techniciens Supérieurs (ATS). D’une durée de un an, cette prépa se caractérise par un programme hautement scientifique et technique. Le but est essentiellement de développer le sens de l’abstraction, une qualité obligatoire pour intégrer une école d’ingénieurs.

On peut également continuer vers une licence professionnelle dans la production industrielle pour acquérir un niveau supérieur de qualification c’est-à-dire une connaissance plus poussée et plus fine du domaine en question, notamment de l’horlogerie. En plus du BTS CIM, plusieurs autres diplômes permettent de s’inscrire pour une licence professionnelle : DUT, DEUST, DMA, etc.

En plus de la passion pour l’horlogerie, faire carrière dans ce domaine demande une connaissance certaine et pointue de la composition et du fonctionnement des garde-temps. Rien ne se fait au hasard et ce métier s’ouvre aux personnes dotées d’un diplôme spécifique, entre autres un BTS en conception et industrialisation en microtechniques. Il faut savoir que plus on est diplômé, plus on maîtrise le sujet et plus on a de chance de percer dans ce secteur, notamment dans l’horlogerie de luxe.